www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
158
Hier :
169
Semaine :
530
Mois :
2229
Total :
203308
Il y a 4 utilisateurs en ligne
-
4 invités
affiche20mars.gif

CREFAP en bref

Les locaux du Crefap, HoChiMinh ville, VIETNAM

Depuis sa réorientation en 2000, le CREFAP, Centre Régional Francophone d’Asie-Pacifique, un projet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF),  a mené bon nombre d’action de formation, de réflexion qui le positionne comme un partenaire incontournable auprès des différents acteurs du paysage éducatif régional.

Ses objectifs  étaient de développer  la coopération entre les pays francophones de la région et avec les instances bilatérales et multilatérales de la coopération dans le domaine de la formation de formateurs. Ceux-ci ont été atteints par la mise sur pied de séminaires de réflexion sur l’amélioration des systèmes éducatifs et par des séminaires traitant de l’ingénierie de formation. 

Après plusieurs années de travail, le CREFAP a connu une réorientation méthodologique. De travail spécifique de l’apprentissage du français, une approche généraliste (ingénierie de formation générale) est  privilégiée, en:

  1. favorisant l’appropriation par les participants d’une ingénierie de formation adaptée aux particularités locales

  2. favorisant l’établissement d’un réseau de compétences.

  3. favorisant les échanges et les concertations entre les différents partenaires

Dans son rôle « de concepteur, d’organisateur et de coordinateur de formation », le CREFAP a obtenu une reconnaissance locale (MEF, SEF, universités et écoles supérieures vietnamiennes), régionale (Ministères de l’éducation du Cambodge et du Laos, Universités cambodgiennes et laotiennes) et internationale (les différentes coopérations). Ces acteurs sont demandeurs d’organisation ou de co-organisation d’activités formatives. 

Le rôle fédérateur du CREFAP est de plus en plus important. En effet, cette organisation de l’OIF est considérée par tous les acteurs comme un partenaire sans enjeux de pouvoirs nationaux ou académiques. Chaque institution, chaque organisation accepte dans ce cas de travailler avec le CREFAP, sans risque de perte d’autonomie, de légitimité et sur un pied d’égalité. Le CREFAP est considéré comme neutre dans les différentes stratégies des acteurs. 

L’intervention du CREFAP consiste donc à organiser des dispositifs, des processus permettant aux participants de s’approprier des savoir-faire, de formaliser, de confronter et de développer des compétences grâce à l’apport de l’échange et du partage de savoirs. Bien évidemment, cette manière de faire (ingénierie), cette méthodologie active de formation d’adultes ne se limite pas uniquement à l’enseignement d’une langue mais peut être reproductible, transférable, quel que soit le secteur éducatif voulu. 

Sa méthode permet également de valoriser l’expertise régionale, de la diffuser. Elle privilégie l’échange de pratiques et la mise en exergue de « ce qui marche » afin que chaque acteur enrichisse sa pratique des expériences des autres. Les participants aux sessions sont très friands de ces phases de mise en commun qui permettent la confrontation d’idée. 

D’organisateur de formation, le CREFAP se positionne plus, de la volonté des usagers, comme un organe « coordonnateur » d’activité ; sa structure, les compétences en ingénierie de formation de son personnel en font un lieu de concertation, d’échange de savoirs, d’expériences et d’informations.

Share
Top of Page